new-logo

Sélectionner la langue :

Carrefour de Ressources en Interculturel

Carrefour de ressources en interculturel

L'une des expériences les plus difficiles à vivre dans cette nouvelle vie au Canada est la stabilité professionnelle. Pour de nombreuses personnes, trouver un emploi n'est pas aussi difficile que ce qu'elles imaginaient en arrivant, mais pour d'autres, c'est tout le contraire. Surtout s'il s'agit d'un emploi qui leur permet de s'épanouir non seulement sur le plan professionnel, mais aussi sur le plan personnel, d'une manière qui contribue au sentiment d'appartenance et de stabilité.

Le Carrefour de Ressources en Interculturel CRIC est un organisme communautaire situé dans le quartier Centre-Sud de Montréal qui cherche à créer des liens de soutien et de solidarité entre la communauté québécoise et les familles - nouveaux arrivants.
L'un des projets les plus représentatifs qu'il mène depuis plus d'une décennie et qui a eu un grand impact sur la communauté s'appelle le projet Femmes-relais interculturelles (FR).

Ce projet s'adresse à des femmes majoritairement issues de l'immigration et désireuses de suivre un programme de formation et d'insertion socioprofessionnelle (PSI) afin de se sentir plus confiantes, informées et installées dans ce nouveau pays.
Les femmes vivent une expérience significative en faisant partie du groupe Femmes-relais chaque année, car tout en pratiquant leur français dans les espaces de formation avec les autres femmes du groupe, elles ont l'occasion de guider et d'accompagner les familles et les nouveaux arrivants dans leur langue d'origine.

En général, ce projet implique un groupe de 12 à 14 femmes venant de différentes parties du monde, parlant différentes langues, qui ont souvent un diplôme professionnel dans leur pays et une expérience professionnelle significative dans leur domaine, mais qui n'ont pas encore un niveau de français avancé ou une connaissance suffisante du fonctionnement du marché du travail, y compris la fameuse première expérience professionnelle au Québec, ce qui entrave grandement leur intégration professionnelle.

Chaque année, en janvier et en août, le CRIC organise des journées d'information sur les conditions et la portée du projet afin que les femmes immigrées de différentes origines ayant un niveau de français intermédiaire puissent participer au projet de manière globale et subventionnée.

S'agissant d'un projet de formation qui les projette vers l'insertion socioprofessionnelle, les Femmes-relais effectuent également des heures de stage non rémunérées au cours desquelles elles mettent en pratique non seulement ce qu'elles ont appris, mais aussi les compétences et l'expérience qu'elles ont acquises pour aider d'autres personnes. Ce stage se déroule dans un milieu professionnel communautaire à Montréal. Il est encadré et rigoureux, et à la fin du projet, un certificat du Centre de Ressources Educatives et Pédagogiques (CREP) du Centre de Service Scolaire de Montréal (CSSDM) et un du CRIC en tant qu'Agent de liaison communautaire sont décernés.

Chaque année, un groupe extraordinaire de Femmes-relais sortent du programme et emportent avec elles non seulement le diplôme mais aussi un certain nombre d'expériences vécues avec leurs collègues du groupe, avec les personnes qu'elles ont accompagnées dans le cadre de leurs pratiques professionnelles, avec les partenaires du projet, avec les superviseurs et avec les personnes qui les ont guidées dans l'élaboration de leur plan d'insertion socioprofessionnelle (PISP). Tout cela en plus des liens d'amitié et de solidarité qu'ils ont tissés. Enfin, ils apportent avec eux la reconnaissance collective de leur implication, un niveau de français plus avancé et approprié et une connaissance plus fine de l'environnement du milieu professionnel. Cela représente, entre autres, une projection vers la suite de leur histoire de vie dans ce nouveau pays.

Les femmes-retourneurs, dotées d'une bonne compréhension du fonctionnement de la société d'accueil et des réalités liées à l'immigration, peuvent ainsi contribuer à partager les codes culturels du Québec, tout en soutenant les autres immigrants dans leur processus migratoire en les orientant vers les ressources correspondant à leurs besoins.

Liliana Alvarez Woo, organisatrice communautaire du projet FR et personne de référence à contacter pour plus d'informations.

art2

De mon expérience, j'ai le goût de la solidarité, d'apprendre à contribuer à l'intégration des nouveaux arrivants, et surtout, j'ai une profonde admiration pour ceux qui, comme moi, ont un jour entrepris leur projet de vie dans ce pays..
Lina, Colombienne FR

FORMATION REÇUE

Les détenues reçoivent une formation sur divers sujets : la communication interculturelle, le fonctionnement du système scolaire québécois, les normes du travail, les ressources communautaires et publiques du quartier, etc.

https://criccentresud.org/

https://www.instagram.com/criccentresud/

https://www.linkedin.com/company/carrefour-de-ressources-en-interculturel/?original_referer=&originalSubdomain=ca

https://www.facebook.com/CricCentreSud/

1851 rue Dufresne, app. 1,
Montréal (QC), H2K 3K4

2240 rue Fullum,
Montréal (QC), H2K 3N9

Lundi au vendredi
de 9h à 12h et 13h à 17h

Tél. : 514 525-2778
Fax : 514 523 0450

art2.1